Bras


Bras présente un paysage de collines douces entre deux rivières, le Cauron et l’Argens. Ses forêts de chênes sont fraîches et la faune est abondante. Le promeneur pourra se réjouir des nuées de papillons, d’une flore saine et variée et de nombreux vestiges de l’époque des romains et des templiers. Il profitera également des petits commerces où il trouvera ravitaillement et boissons

 
Le territoire de Bras a été peuplé dès les temps préhistoriques : de nombreuses armes de pierres taillées mises à jour par le soc des charrues en sont la preuve. Le nom de la commune tient vraisemblablement du celte “Braz” qui signifie “trou d’eau” en rapport avec la présence des “Gourgs Bénis”.

Les romains, 102 ans avant Jésus Christ, l’utilisèrent comme base d’opération avant de disperser les hordes teutoniques à la bataille de Pourrières. Pendant les siècles qui suivirent, une bourgade fortifiée s’est constituée sur la colline Saint-Pierre.

Elle restera jusqu’au XVIIème siècle l’emplacement principal du village. Vers la fin du XIIème siècle, l’ordre du temple s’installe à Bras. La chapelle des Templiers, avec sa commanderie (quartier de l’Hôpital) témoigne aujourd’hui encore de cette implantation.

Les manifestations à Bras

Retour haut de page